Accueil ENAP Bibliothèques Bottin de l’ENAP
Nouvelles
  • Sénateur Pierre Claude Nolin (1950-2015)

    In Memoriam - Sénateur Pierre Claude Nolin

    C’est avec une grande tristesse et beaucoup émotion que nous avons appris le décès du président du Sénat, le sénateur Pierre Claude Nolin. Celui-ci occupait, entre autres fonctions, la charge de Président du Conseil consultatif du CIRRICQ depuis l’automne 2012. À ce titre, il a largement contribué au rayonnement et à la vitalité du Centre, témoignant ainsi de l’importance qu’il accordait à la recherche universitaire en relations internationales et en politique étrangère. Le Sénateur Nolin était également lieutenant-colonel honoraire du Régiment de Maisonneuve et a favorisé le renforcement des liens entre le CIRRICQ et cette prestigieuse unité de réserve des Forces canadiennes. En mon nom personnel, et celui des membres du CIRRICQ, je tiens à présenter mes condoléances à sa famille et son entourage.

    Merci, Pierre Claude !

    Stéphane Roussel, directeur du CIRRICQ

  • Le Groupe d’études sur les relations internationales du Québec sera rebaptisé le Groupe d’études et de recherche sur l’international et le Québec

    Le GERIQ obtient une subvention de 36,000$ du FODAR et se transforme !

    Le Groupe d’études sur les relations internationales du Québec est fier d’annoncer que le Fonds de développement académique du réseau (FODAR) de l’Université du Québec - avec la participation de l’ENAP et de l’UQAM - lui octroie une subvention de 36,000$ pour soutenir son développement. Le professeur titulaire de l'ENAP et directeur du GERIQ, Stéphane Paquin, ainsi que les professeurs de l'UQAM, Justin Massie et François Audet, sont les chercheurs associés à cette subvention.

    Depuis sa création en 2012, le GERIQ s’est positionné comme la référence en matière de relations internationales du Québec. En moins de trois ans, il a organisé 9 activités de diffusion et publié 10 notes de recherche et d’actualité.

    Le colloque annuel du GERIQ est devenu la tribune par excellence pour discuter de la politique internationale du Québec puisque ce sont plus de 75 diplomates, élus, universitaires et hauts fonctionnaires qui y ont pris la parole depuis sa création, en 2011, devant un public d’une centaine de personnes à chaque événement.

    Avec la subvention du FODAR, le GERIQ croîtra davantage. Ainsi, dans les prochains mois, il créera une antenne à l’UQAM et accueillera ses premiers doctorants. Ses champs d’études seront également élargis. En plus d’étudier les relations internationales du Québec, le GERIQ ouvrira ses horizons en s’intéressant aussi aux enjeux internationaux qui sont d’intérêt pour le Québec. Les études comparatives feront notamment leur entrée au Groupe.

    C’est pour cette raison que la direction du GERIQ est heureuse d’annoncer que le Groupe d’études sur les relations internationales du Québec sera rebaptisé le Groupe d’études et de recherche sur l’international et le Québec.

    La réorganisation aura lieu durant l'été et le nouveau GERIQ sera dévoilé l'automne prochain. 

  • Nelson Michaud, Christine Saint-Pierre, Jean-Stéphane Bernard, Paul Gérin-Lajoie, Stéphane Paquin, Stéphane Roussel et Gopinath Jeyabalaratnam

    Record de participation au 6e colloque du GERIQ

    Ce ne sont pas moins de 200 personnes qui ont participé au 6e colloque du GERIQ sur les 50 ans de la doctrine Gérin-Lajoie qui a eu lieu toute la journée du 27 mars à l’École nationale d’administration publique.

    Cet événement, animé par le président du GERIQ et journaliste M. Raymond Saint-Pierre, soulignait l’importance historique et les impacts de la doctrine Gérin-Lajoie, fondement de la politique internationale du Québec. Les 14 panélistes invités sont revenus sur les différents domaines qui ont été marqués par la doctrine dont, la coopération franco-québécoise en matière d’éducation, le droit des relations internationales et l’aide au développement.

    Le colloque était non seulement riche en apprentissages et en échanges, mais aussi en émotions. L’entrée en salle de monsieur Paul Gérin-Lajoie aux côtés de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, madame Christine Saint-Pierre, a provoqué une ovation instantanée des participants et conférenciers, qui étaient alors en plein débat. M. Gérin-Lajoie s’est mérité une seconde ovation quand il a terminé son allocution en soulignant : « Ainsi, la doctrine Gérin-Lajoie a-t-elle marqué pour toujours de façon indélébile l’identité québécoise. C’est avec raison que vous avez décidé d’en marquer les 50 ans ».

    La ministre Saint-Pierre était également attendrie alors qu’elle déclarait, en préambule, que si monsieur Gérin-Lajoie n'avait pas été ministre de l'Éducation, elle ne serait pas ministre des Relations internationales aujourd'hui. Son allocution, qui avait pour titre « Pérenniser l’objectif, moderniser les moyens », a ensuite résonné dans la salle bondée de jeunes universitaires et professionnels.

    « Cette doctrine d’il y a cinquante ans, je la décris au présent et la réaffirme avec force aujourd’hui, car elle demeure intemporelle tout en gagnant en pertinence, un peu plus chaque jour, à mesure que les limites entre politique intérieure et extérieure s’estompent, à mesure que les problèmes et les solutions se mondialisent », a-t-elle déclaré, ajoutant que « la doctrine Gérin-Lajoie est assortie d’une clause de tacite reconduction ».

    Les participants et intervenants du colloque ont semblé plus que satisfaits du déroulement de la journée, certains affirmant même qu’il s’agissait de « l’une des meilleures conférences à laquelle ils avaient assisté ». Tous ont pu échanger et réseauter une dernière fois lors de la réception de clôture, qui a été l’occasion de lancer la collection Politique mondiale des Presses de l’Université de Montréal, dirigée par les professeurs Stéphane Paquin et Stéphane Roussel.

    Fier de ce franc succès, le GERIQ vous dit à la prochaine !

    » Lire la nouvelle sur le site du MRIF
    » Lire l'allocution de la minsitre

    Les vidéos du colloque et l'allocution de M. Paul Gérin-Lajoie seront bientôt disponible sur le site du GERIQ.

  • Colloque sur les 50 ans de la doctrine Gérin-Lajoie

    Lancement du colloque « Colloque sur les 50 ans de la doctrine Gérin-Lajoie »

    Le Groupe d’études sur les relations internationales du Québec (GERIQ) est heureux d’annoncer le programme de son 6e colloque annuel, le Colloque sur les 50 ans de la doctrine Gérin-Lajoie qui aura lieu le 27 mars 2015 à l’École nationale d’administration publique (ENAP). Le programme complet se trouve au www.geriq.com/pgl50

    Présidée par le président du Groupe, M. Raymond Saint-Pierre, journaliste à ICI Radio-Canada, cette journée réunira 17 conférenciers dont des hauts fonctionnaires, d’anciens diplomates et des professeurs provenant de 6 universités différentes.

    La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Christine Saint-Pierre, participera également au colloque.

    M. Paul Gérin-Lajoie, l’instigateur de cette doctrine qui a façonné l’action du Québec sur la scène internationale, prononcera l’allocution de clôture. « C’est un privilège de recevoir le père de la doctrine qui a mis le Québec sur la mappemonde. Peu de Québécois ont eu une influence aussi profonde sur notre société. Nous sommes tous des enfants de Paul Gérin-Lajoie, s'il veut bien accepter cette paternité », a souligné M. Saint-Pierre.

    Le professeur Stéphane Paquin, directeur du GERIQ, s’est dit fier d’organiser cet évènement : « Nous avons réussi à réunir les plus grands spécialistes des universités québécoises pour une journée de réflexion qui s’annonce très enrichissante. Nous n’allons pas seulement faire un retour historique sur les relations internationales du Québec, mais nous allons également traiter des enjeux de l’avenir comme le marché du carbone ou la diplomatie numérique. »

    La journée se terminera avec une réception et le lancement de la collection Politique mondiale  dirigée par les professeurs Stéphane Paquin et Stéphane Roussel aux Presses de l’Université de Montréal.

    L’évènement est organisé conjointement par le GERIQ, l’Association québécoise de droit constitutionnel (AQDC), la Société québécoise de droit international (SQDI) et le Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) et financé par le gouvernement du Québec et l’ENAP.

  • Logo du Collège militaire royal de Saint-Jean et du CIRRICQ

    Le CIRRICQ annonce un partenariat avec le Collège militaire royal de Saint-Jean

    Le directeur du Centre, le professeur Stéphane Roussel, est heureux d’annoncer la conclusion d’un partenariat entre le CIRRICQ et le Collège militaire royal de St-Jean. Ce partenariat vise à développer les liens et les échanges entre les deux institutions.

    Ces liens porteront sur des activités telles que :

    • l’organisation de conférences ou de colloques,
    • la préparation de demandes de subvention conjointes,
    • l’envoi ou l’accueil de stagiaires,
    • la diffusion d’information concernant les événements ou les publications,
    • et toutes autres activités à caractère universitaire.

    » Voir le site web du Collège militaire royal de St-Jean

  • Observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent

    Création de l'Observatoire sur la radicalisation

    Le Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Québec et du  Canada (CIRRICQ) et l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke, en partenariat avec le Centre international pour la prévention de la criminalité (CIPC), la Chaire du Canada en surveillance et construction sociale du risque et l’Équipe de recherche sur le terrorisme et l’anti-terrorisme (ERTA), annoncent la création de l’Observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent (OSR) auquel se sont d’ores et déjà associés plus d’une dizaine d’universitaires et chercheurs de renom dans des domaines aussi variés que les sciences politiques, les relations internationales, la psychologie, la criminologie, le droit, le terrorisme (liste des chercheurs associés disponible sur demande).

    Soucieux de participer à une réflexion non-partisane et indépendante, l’Observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent (OSR) aura pour mandat d’observer, documenter et comprendre les phénomènes de radicalisation et d’extrémisme violent au Québec et au Canada. Six axes de recherche (liste sur demande) ont déjà été définis et d’autres seront déterminés par un comité d’experts qui décidera des orientations futures de l’OSR, qui relèvent autant du domaine de la recherche que de l’étude de terrain avec pour objectif des plans d’action concrets en vue de prévenir et de lutter contre ces phénomènes.

    Favorisant une approche interuniversitaire et pluridisciplinaire, l’OSR met en place, dès sa création, un partenariat avec les chercheurs de l’ensemble des universités francophones du Québec et disposera d’un bureau à Montréal (CIRRICQ à l’École nationale d’administration publique), Sherbrooke (École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke) et Québec (Chaire du Canada en surveillance et construction sociale du risque de l’Université Laval). L’Observatoire travaillera en étroite collaboration avec les chercheurs au Canada et à l’étranger et des partenaires issus du milieu de la pratique ainsi que les institutions gouvernementales, le milieu associatif, les médias et les communautés. Des discussions sont déjà en cours avec divers partenaires. L’Observatoire mènera des études et produira des notes d’analyse et des documents de travail sur son site Internet (mis en ligne dans les prochaines semaines). Il organisera aussi des cycles de conférences, des ateliers ouverts et fermés ainsi que des formations. 

    L’Observatoire est piloté par un directoire composé de Sami Aoun, professeur à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke, de David Morin, professeur à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke et directeur de recherche au CIRRICQ, Stéphane Berthomet, chercheur associé au CIRRICQ et Stéphane Leman-Langlois, professeur à l’Université Laval, directeur de la Chaire du Canada en surveillance et construction sociale du risque et directeur de l’Équipe de recherche sur le terrorisme et l’anti-terrorisme (ERTA).

  • Stéphane Berthomet

    Stéphane Berthomet se joint à l'équipe du CIRRICQ

    Le directeur du CIRRICQ, Pr Stéphane Roussel, et l'équipe de direction sont heureux d'accueillir M. Stéphane Berthomet, auteur et consultant spécialisé dans les questions de sécurité, à titre de chercheur associé. « L'arrivée de Stéphane Berthomet dans les rangs du CIRRICQ contribue au renforcement de l’expertise de l’équipe en matière de sécurité intérieure » s'est réjoui Pr Roussel.

    M. Berthomet est également analyste en affaires policières et judiciaires à ICI Radio-Canada et blogueur au Journal de Montréal.

    M. Berthomet a été officier de police dans la lutte antiterroriste et le renseignement en France. Il a ensuite travaillé au Secrétariat général des Affaires européennes (SGAE - cabinet du premier ministre), où il organisait les positions françaises sur les questions de sécurité dans l'espace européen. Il a aussi participé activement aux travaux du « Plan européen de lutte contre la radicalisation violente et le recrutement terroriste ».

    Il est auteur de nombreux articles et livres sur les questions de sécurité et de terrorisme, dont « La fabrique du Djihad » (Éditions Édito, à paraître en 2015) qui porte sur le terrorisme et la radicalisation au Canada, et « Enquête sur la police » (Éditions VLB, 2013).

    » Stéphane Berthomet sur Twitter

  • Thomas Casaux et Xavier Daffe-Bordeleau

    Les premiers stagiaires arrivent au GERIQ

    Le GERIQ est heureux d'accueillir ses premiers stagiaires Thomas Casaux, étudiant à la maîtrise à l'Université de Montréal et Xavier Daffe-Bordeleau, étudiant à la maîtrise à l'Université du Québec à Montréal, qui assisteront l'équipe dans toutes les activités du Groupe dont le Colloque sur les 50 ans de la doctrine Paul Gérin-Lajoie qui aura lieu le 27 mars prochain et la mise en place d'outils éducatifs en ligne.

  • Le premier ministre Philippe Couillard a rencontré la délégation québécoise présente à la conférence Arctic Circle. / Photo : Patrick Lachance/MCE

    Le CIRRICQ participe à l'Arctic Circle en Islande

    Stéphane Roussel et Joël Plouffe, respectivement directeur et chercheur au CIRRICQ, ont participé à la Conférence du Arctic Circle à Reykjavik en Islande du 29 octobre au 2 novembre. Ils ont notamment participé aux travaux du Réseau sur la sécurité et la géopolitique (Thematic Network on Geopolitics and Security) et ont présenté leur recherche sur les relations entre le Canada et la Russie dans l’Arctique (en collaboration avec Frédéric Lasserre de l'Université Laval et Justin Massie de l'UQAM).

    La réunion a également été l’occasion du lancement de l’édition 2014 du Arctic Yearbook, dirigé par Lassi Heininen, Heather Exner-Pirot et Joël Plouffe, lors d’une réception offerte par l’Ambassade de la Fédération de Russie en Islande. Les deux chercheurs du CIRRICQ se sont aussi joints à la forte délégation venant du Québec dirigée par le premier ministre Philippe Couillard.

    » Consulter l'Arctic Yearbook 2014
    » Voir l'album photo de la mission économique dirigée par le premier ministre, Philippe Couillard

  • Offre de stage au CIRRICQ

    Offre de stage au CIRRICQ

    Le CIRRICQ ouvre son premier poste de stage pour étudiants de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) de premier et deuxième cycles. Le futur stagiaire aura un mandat diversifié et formateur dans les domaines de la recherche et des communications.

    Pour plus d'informations : http://www.cirricq.org/stage/

  • Reggie Love et Raymond Saint-Pierre / Photo : Aude Espérandieu/GERIQ

    Reggie Love au GERIQ : une visite de taille

    Le 23 septembre dernier, Reggie Love, ancien assistant personnel du président américain Barack Obama, était de passage au Groupe d'études sur les relations internationales du Québec (GERIQ). Il était accompagné de Mme Vicki Heyman, l’épouse de S.E. Bruce Heyman, ambassadeur des États-Unis au Canada. Love, qui a été de 2007 à 2011 l’homme à tout faire – ou le « chief of stuff » – du sénateur Obama, devenu 44e président des États-Unis en 2008, a partagé devant une salle bondée son expérience en politique acquise à la Maison-Blanche. Reggie Love a également pris part à une entrevue avec Raymond Saint-Pierre, président du GERIQ et journaliste à ICI Radio-Canada, avant de prendre les questions du public.

    Coorganisée avec le Consulat général des États-Unis à Montréal, cette visite de l’ancien « body man » du président Obama au GERIQ s’inscrivait dans sa tournée montréalaise sous le thème de l’implication des jeunes en politique. Cette initiative a permis de renforcer les échanges entre chercheurs, étudiants et praticiens du Québec et des États-Unis.

    Le parcours de Reggie Love
    « M. Amour » (comme l’a surnommée Mme Heyman) a postulé pour un stage au Capitole en 2006, à l'âge de 25 ans. Il a été interviewé par Robert Gibbs, directeur des communications du président Barack Obama, pour un poste dans le bureau du Sénat d'Obama. Il a alors été engagé comme « directeur politique adjoint ». En 2007, il est devenu l'assistant personnel d'Obama. Il était communément appelé le « body man » de ce dernier lors de la campagne présidentielle de 2008 et plus tard lors de sa présidence. À titre d'assistant personnel du président, son travail consistait à anticiper tous ses besoins et à y répondre. Love a quitté son poste en 2011 pour compléter une maitrise en administration des affaires.

    » Journal Métro : « Reggie Love: Au service de Mister President »

     

  • Félix Grenier

    Félix Grenier, nouveau chercheur associé au CIRRICQ

    Félix Grenier est un candidat au doctorat à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa. Il termine actuellement une thèse développant la sociologie politique du champ universitaire des Relations Internationales grâce à l’analyse de programmes d’études supérieures. Ses intérêts de recherche portent aussi sur l’étude des politiques publiques et de la politique étrangère. Dans les dernières années, Félix a enseigné au Canada et en Corée du Sud. Il a aussi participé à de nombreuses conférencesuniversitaires nationales et internationales en Amérique du Nord, en Europe et ailleurs, et a publié plusieurs articles, chapitres de livres et papiers de recherche dans diverses revues universitaires, ouvrages collectifs et résumés de conférences.

  • Joël Plouffe

    Joël Plouffe reçoit la bourse d'excellence de l'ENAP

     

    Joël Plouffe, chercheur au CIRRICQ et doctorant à l’ENAP, a reçu la bourse d’excellence doctorale 2013-2014 de l’École nationale d’administration publique (ENAP). Cette bourse est octroyée à un étudiant de 3e cycle pour l’excellence de son dossier universitaire et son cheminement académique. La thèse de doctorat de Joël Plouffe porte sur la mise à l’agenda des enjeux de sécurité en Arctique aux États-Unis. Ses codirecteurs de thèse sont Stéphane Roussel, professeur titulaire en science politique à l’ENAP, et Frédéric Lasserre, professeur de géographie à l’Université Laval.

    » LinkedIn de Joël Plouffe

  • Stéphane Paquin lors de la cérémonie d'ouverture du 23e Congrès / Photo : AISP

    Le 23e Congrès mondial de sciences politiques couronné de succès

    Le 23e Congrès mondial de science politique, organisé par l’Association internationale de science politique (AISP), s’est tenu du 19 au 24 juillet 2014. Plus de 3000 participants provenant de 80 pays ont pris part aux quelque 500 panels dans les locaux du Palais des congrès de Montréal.

    Cet évènement a généré environ 8 millions de retombées économiques pour Montréal.

    Le Comité local d'organisation du 23e Congrès mondial était présidé par le professeur Stéphane Paquin, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée (CRÉPIC) et directeur du Groupe d’études sur les relations internationales du Québec (GERIQ).

    Photos du Congrès : https://www.flickr.com/photos/ipsa_aisp/sets/

  • Amélie Forget/Théodore McLauchlin

    Deux nouveaux chercheurs associés au CIRRICQ

    Le CIRRICQ a récemment accueilli deux nouveaux chercheurs associés, le professeur Théodore McLauchlin et Amélie Forget, postdoctorante en coctutelle à l'Université de Cornell et à l'École nationale d'administration publique.

    Théodore McLauchlin s'intéresse notamment à l'organisation et à la vie politique des forces militaires, tant étatiques que non-étatiques. Ses recherches sont à la fois micro, avec une étude des combattants de la Guerre civile espagnole, et à la fois macro, avec la construction d'une base de données sur les groupes rebelles de plusieurs centaines de conflits depuis 1945. 

    Amélie Forget s’intéresse tout particulièrement à la gouvernance de la sécurité (tant publique qu’internationale), aux réseaux de sécurité, à l’acteur militaire ainsi qu’aux pratiques et stratégies des acteurs de la sécurité.

    Le CIRRICQ est heureux d'intégrer Théodore et Amélie à l'équipe. 

  • Drapeau du Royaume du Danemark / Photo : ministère des Affaires étrangères du Royaume du Danemark

    Le Pr Stéphane Roussel à l'ambassade danoise

    Le 19 juin 2014, le professeur Stéphane Roussel, directeur du CIRRICQ, a, sur invitation de l’ambassadeur du Royaume du Danemark, Son Excellence Niels Boel Abrahamsen, rencontré les membres du Comité des Affaires étrangères du Folketing (parlement danois) en visite au Canada. Les discussions ont porté sur la politique étrangère canadienne, en particulier en ce qui a trait aux questions de sécurité dans l’Arctique. La rencontre s’est tenue à la résidence officielle de l’Ambassadeur à Ottawa.

  • Son Excellence Ólafur Ragnar Grímsson / Photo : Joanie Gosselin/CIRRICQ

    Le président de l'Islande au CIRRICQ : une visite fructueuse

    Le 13 juin 2014, le CIRRICQ avait le plaisir de  recevoir le président de la République d'Islande, Son Excellence Ólafur Ragnar Grímsson, dans le cadre d’une journée d’activités intitulée « L'Arctique sous pression de la mondialisation » et présidée par le professeur Stéphane Roussel, directeur du Centre.

    Le président a pris part à un dîner officiel avant  de participer à un atelier de travail où il a rencontré plus d’une vingtaine d’universitaires, de fonctionnaires du gouvernement du Québec, de représentants du secteur privé et de membres d’organisations non gouvernementales internationales.

    En fin de journée, il a prononcé une allocution  devant plus de soixante personnes lors d’une réception offerte par le gouvernement du Québec, représenté par M. Robert Sauvé, secrétaire général associé chargé du Secrétariat au Plan Nord au ministère du Conseil exécutif. Plusieurs personnalités, dont Son  Excellence Thordur Aegir Oskarsson, ambassadeur de l'Islande au Canada, y étaient présentes.

    La visite du président a permis de bâtir de nouveaux axes de collaboration entre le Québec et l'Islande, notamment dans le cadre de la mise en oeuvre du Plan Nord.

    Cette journée d'activités s'inscrivait dans le cadre  du programme de recherche du Northern Research Forum (NRF) dirigé par le professeur Lassi Heininen de l'Université de Laponie en Finlande, et de l'Arctic Yearbook, codirigé par Joël Plouffe, chercheur à l'Observatoire de la politique et la sécurité de l’Arctique (OPSA) et doctorant à l’École nationale d’administration publique (ENAP).

    Programme de la réception : http://cirricq.org/president-grimsson/
    Photos : http://bit.ly/grimsson_photos

  • Le président de l'Islande participera à une journée d'activités le 13 juin prochain au CIRRICQ. / Photo : Kris Krug/Flickr

    Le président de l'Islande au CIRRICQ

    Le président de l'Islande, Son Excellence Ólafur Ragnar Grímsson, participera à une journée d'activités le 13 juin prochain au CIRRICQ pour discuter des effets des changements climatiques sur les États circumpolaires, de la sécurité énergétique et environnementale, du commerce maritime et de l'arrivée de nouveaux acteurs dans la zone arctique avec les experts et professionnels québécois.

    Il participera à un dîner privé et à un atelier de discussion avant de donner une allocution lors d'une réception organisée en son honneur. Plusieurs invités de marque sont attendus dont Son Excellence Thordur Aegir Oskarsson, ambassadeur de l'Islande au Canada.

    Le programme de la réception : http://cirricq.org/president-grimsson/

  • Jérémie Cornut / Crédit photo: Véronique Jobin/CIRRICQ

    Départ de Jérémie Cornut

    Jérémie Cornut, l'un des directeurs de recherche et fondateurs du CIRRICQ, quitte l'organisation pour assumer de nouvelles fonctions à l'Université de Waterloo. Stéphane Roussel, directeur du CIRRICQ, a tenu à lui rendre hommage.

    Départ de Jérémie Cornut

    Jérémie Cornut, qui est l’un des membres fondateurs du CIRRICQ et qui y a occupé la fonction de directeur de recherche depuis sa création, a obtenu une bourse postdoctorale du CRSH (2014-2016) et sera désormais rattaché à l’Université de Waterloo. Compte tenu de ses nouvelles obligations, il doit quitter la direction du CIRRICQ. Bien que cette nouvelle nous attriste puisque le Centre perd l’un de ceux qui ont largement contribué à en faire ce qu’il est devenu, nous l’appuyons sans réserve et nous le félicitons pour l'obtention de sa bourse. Au nom de tous les membres du CIRRICQ, je tiens à remercier vivement et chaleureusement Jérémie pour son dynamisme, son engagement, sa rigueur et son extraordinaire contribution à la vie intellectuelle du Centre. Nous espérons l’accueillir à nouveau parmi nous au terme de ce projet.

    Stéphane Roussel

  • Le regretté Yves Bélanger / Photo : IEIM

    Décès du professeur Yves Bélanger

    Le CIRRICQ perd l'un de ses directeurs de recherche, le professeur Yves Bléanger, un pionnier de l'étude de l'économique politique de la défense au Québec. M. Bélanger est décédé le 17 mai 2014. Stéphane Roussel, directeur du CIRRICQ, a écrit un mot pour souligner son départ.


    Décès de notre collègue Yves Bélanger
    C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de notre collègue Yves Bélanger, professeur au Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). L’une de ses contributions les plus remarquables aura été d’établir le domaine d’étude de l’économie politique de la défense au Québec, publiant de nombreux textes sur le sujet et formant un grand nombre de chercheurs en ce domaine, parmi lesquels notre collègue Aude-Emmanuelle Fleurant. Yves aura aussi innové en créant l’Observatoire de l’Économie Politique de la Défense (OEPD), dont les activités se poursuivent encore. Enfin, il était un ami très proche, qui m’a épaulé tout au long de mon cheminement professionnel. Au nom de mes collègues du CIRRICQ et en mon nom propre, je tiens à saluer Yves et à présenter toute notre sympathie à ses proches.

    Stéphane Roussel

  • Stéfanie von Hlatky, professeure de l'Université Queen's

    Stéfanie von Hlatky, nouvelle chercheuse associée au CIRRICQ

    Le CIRRICQ est heureux d'accueillir la professeure Stéfanie von Hlatky de l'Université Queen's à titre de nouvelle chercheuse associée. Pr von Hlatky se spécialise entre autres en politique étrangère du Canada et des États-Unis, sur les questions liées à l'OTAN et en interventions militaires.

    Stéfanie von Hlatky est également directrice du Centre for International and Defence Policy (CIDP). Avant de se joindre à Queen’s, elle était professeure adjointe invitée à Dartmouth College (aux États-Unis) et chercheure au centre pour les études de sécurité de l’ETH à Zurich.

    Ses intérêts de recherche portent sur les alliances militaires, l'OTAN et les relations canado-américaines. Elle a obtenu son doctorat en sciences politiques de l'Université de Montréal où elle était également directrice exécutive du Centre d’études sur la paix et la sécurité internationale (CEPSI). Elle a récemment publié son premier livre intitulé « American Allies in Times of War: The Great Asymmetry » (Oxford University Press, 2013).

  • Stéphane Paquin s'adresse à un auditoire composé de plus de 150 hauts fonctionnaires

    Stéphane Paquin présente ses recherches au Cercle de la haute fonction publique

    Le professeur Stéphane Paquin, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée (CREPIC) et directeur du Groupe d’études sur les relations internationales du Québec (GERIQ), était l’invité du Cercle de la haute fonction publique du Québec le 3 avril passé.

    En effet, il a présenté devant 150 hauts fonctionnaires réunis au restaurant de l’Assemblée nationale, Le Parlementaire, les principales conclusions de sa plus récente étude sur les politiques publiques dans les pays scandinaves dans une perspective d’applicabilité au Québec. Ses trouvailles seront, par ailleurs, publiées dans un ouvrage intitulé « Social-démocratie 2.0 - Le Québec comparé aux pays scandinaves » dans les mois à venir.

    Mme Lise Verreault, sous-ministre au ministère de la Santé et des Services sociaux, et Mme Line Bérubé, sous-ministre au ministère de la Famille ont partagé la tribune de cet évènement présidé par Mme Ginette Galarneau, secrétaire générale associée aux emplois supérieurs du ministère du Conseil exécutif.

    Un débat pertinent
    Au cours des prochaines années, le Québec devra faire des choix qui sont notamment conditionnés par le vieillissement de la population et la situation budgétaire précaire. Les pays scandinaves ont également fait face à ces défis au début des années 1990 et ont amorcé une série de réformes d’envergure de leur fiscalité, de l’État, des finances publiques, du système d’éducation, de la santé, des pensions, etc. Ces changements ont été si marquants que les pays scandinaves se sont dotés d’un modèle de social-démocratie renouvelé, qu’ils qualifient de « version 2.0 ». Ces réformes pourraient donc représenter une source d’inspiration intéressante pour le Québec.

    » Télécharger la présentation PowerPoint

  • Stéphane Roussel, directeur du CIRRICQ (en haut, à gauche), Stéphane Paquin, directeur de recherche au CIRRICQ (en haut, à droite), Jean-Christophe Boucher, directeur de recherche au CIRRICQ (en bas, à gauche), Justin Massie, directeur de recherche au CIRRICQ (en bas, à droite)

    Huit chercheurs du CIRRICQ à la 55e convention de l'ISA

    Du 26 au 29 mars 2014, se tenait, à Toronto, la 55e convention annuelle de l’International Studies Association (ISA) sous le thème de « Spaces and Places Geopolitics in an Era of Globalization ». Plusieurs directeurs et membres du CIRRICQ ont pris part à différents panels et tables rondes.

    Stéphane Roussel, directeur du CIRRICQ a présenté son texte « The Arctic as a laboratory. Canada facing the uncertain distribution of Power in the Arctic sub-system » lors du panel intitulé « Canada Facing the Decline of the U.S. Hegemon ». Il a également présidé le panel « The Rise of Neoconservatism? Ideology and Canada's Foreign and Security Relations » et participé à un panel qui honorait la carrière du Kim Richard Nossal, professeur à l’Université Queen’s et membre associé du Centre.

    Jérémie Cornut, directeur de recherche au Centre, à présenté deux textes « Changing Canada’s diplomatic practices: digital diplomacy and the Harper government » et «Diplomats: When Symbols of Sovereignty Become Managers of Regime Change ».

    Justin Massie, directeur de recherche au Centre, a présenté son texte «Ideological Anity and Status Enhancement: Lessons From Libya for Canada’s Grand Strategy » en plus de participer au panel « "Strategic Culture is Dead; Long Live Strategic Culture": New Directions in Research ».

    Stéphane Paquin, directeur de recherche au Centre, a présidé le panel « The Internaonal Polical Economy of Emerging Countries ».

    Jean-Christophe Boucher, directeur de recherche au Centre, a présenté son texte « Public Opinion, Media, and Canadian Foreign Policy: The Case of the Iraq War 2003 »

    Manuel Dorion-Souilé, chercheur au CIRRIC, a présenté avec Justin Massie le texte «Followership in the Context of US Multilateral Retrenchment: Middle Powers’ Quest for Status During the War in Libya ».

    Claire Turenne-Sjolander et Jonathan Paquin, chercheurs associés au Centre, ont également participé à la convention.

  • Le ministre Jean-François Lisée / Crédit : Thien Hy Ly / GERIQ

    Succès pour le colloque « La stratégie américaine du Québec : défis et perspectives »

    Le 5e colloque du Groupe d'études sur les relations internationales du Québec (GERIQ), «La stratégie américaine du Québec : défis et perspectives», coprésidé par les professeurs Stéphane Paquin et Stéphane Roussel, qui s'est tenu le 10 mars à l'ENAP Montréal, a connu un franc succès.

    Plus de 20 invités provenant des États-Unis et du Québec, notamment le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur (MRIFCE) du Québec, Jean-François Lisée, le sous-ministre adjoint du MRIFCE, Jean-Stéphane Bertrand, la déléguée générale du Québec à New York, Dominique Poirier, la vice-présidente à la recherche de Resources for the Future, Molly K. Macauley, et le directeur général adjoint de la Sûreté du Québec, Marcel Savard, ont foulé la tribune du GERIQ devant plus de 120 étudiants et professionnels.

    Le colloque a été également l’occasion d’une annonce majeure pour le GERIQ. En effet, le coordonnateur-fondateur du Groupe, Gopinath Jeyabalaratnam, a profité de l’occasion pour dévoiler que Stéphane Paquin assumera la direction du GERIQ à partir de l’automne prochain. L’arrivée du professeur Paquin à la tête du GERIQ amènera le Groupe à se consacrer davantage à la recherche et à la formation des relations internationales du Québec. Le président du GERIQ, Raymond Saint-Pierre, et le directeur du CIRRICQ, professeur Stéphane Roussel, se sont montrés très enthousiasmés par cette nomination. 

  • Stéphane Paquin et Stéphane Roussel / Crédit : Thien Hy Ly / GERIQ

    Stéphane Paquin prend les rênes du GERIQ

    Le Groupe d'études sur les relations internationales du Québec (GERIQ) est heureux d'accueillir son premier directeur, Stéphane Paquin, professeur à l'École nationale d'administration publique (ENAP). L’arrivée du professeur Paquin à la tête du GERIQ amènera le Groupe à se consacrer davantage à la recherche et à la formation des relations internationales du Québec.

    Stéphane Paquin (docteur de Sciences Po Paris) est professeur à l’École nationale d’administration publique où il est le titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée (CRÉPIC). Il est également codirecteur de la collection « Politique mondiale » aux Presses de l’Université de Montréal et président du comité local d’organisation du Congrès mondial de sciences politiques qui aura lieu à Montréal en 2014.

    Stéphane Paquin a auparavant été professeur agrégé à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke, visiting predoctoral fellow à l’Université Northwestern de Chicago, maître de conférence à Sciences Po Paris, professeur invité au département de sciences politiques de l’Université de Montréal et directeur général par intérim de l’Association internationale de science politique/International Political Science Association.

    Il a publié neuf livres dont Les Théories de l’économie politique internationale (Paris, Presses de Sciences Po), International Policy and Politics in Canada (Toronto, Pearson Canada, 2010) et Politique internationale et défense au Canada et au Québec (Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2007) avec Kim Richard Nossal et Stéphane Roussel; La nouvelle économie politique internationale. Théories et enjeux (Paris, Armand Colin, 2008); Paradiplomatie et relations internationales (Bruxelles, Presses interuniversitaires européennes, 2004).

    Il a codirigé neuf livres dont Analyse des politiques publiques (Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2010) avec Luc Bernier et Guy Lachapelle; l’ouvrage primé Introduction aux relations internationales (Montréal, Chenelière Éducation, 2009) et Histoire des relations internationales du Québec (Montréal, VLB éditeur).

    En plus d’avoir obtenu de nombreuses bourses (Fulbright Distinguished Chair in Quebec Studies, CRSH, FQRSC, PIERAN), il a publié environ 100 articles dont plusieurs dans des revues scientifiques comme International Journal, The Hague Journal of Diplomacy, Nationalism & Ethnic Politics, Revue canadienne de science politique, Études internationales, Revue canadienne d’administration publique, Revue internationale de politique comparée ou Guerres mondiales et conflits contemporains.

    M. Paquin a été sélectionné en 2008 pour participer au prestigieux International Visitor Leadership Program du gouvernement américain. Il est également l’ambassadeur accrédité du Palais des Congrès de Montréal.

    M. Paquin assumera sa nouvelle fonction à compter de l’automne prochain et son inauguration sera fait lors du 6e colloque du GERIQ. Le président du GERIQ, Raymond Saint-Pierre, et le directeur du CIRRICQ, professeur Stéphane Roussel, se sont montrés très enthousiasmés par cette nomination.

    Voir le profile de Stéphane Paquin »

  • Pr Rémi Landry

    Rémi Landry : nouveau chercheur associé au CIRRICQ

    Le CIRRICQ est heureux d'accueillir le professeur Rémi Landry de l'Université de Sherbrooke à titre de nouveau chercheur associé. Pr Landry se spécialise entre autres en éthique militaire, en sécurité internationale et en matière des affaires étrangères du Canada.

    Il a pris sa retraite des Forces canadiennes le 21 août 2002 au grade de lieutenant-colonel après plus de 34 années de service continu au sein des armes de combat des Forces terrestres.

    Depuis le milieu des années 1990, il a agi de consultant et de témoin expert au Tribunal international sur l’ancienne Yougoslavie, lors de divers procès.

    Suivant l’annonce de la réouverture du Collège Militaire Royal de St-Jean-sur-Richelieu, en 2008, il fut nommé membre sur son Conseil des gouverneurs, tout en demeurant associé à divers organismes liés aux Forces armées canadiennes, dont l’Institut militaire de Québec. 

    Depuis 2003, il a réalisé plusieurs contrats d’enseignement relié à la sécurité internationale auprès de diverses universités. Il collabore depuis 2003 comme consultant sur les questions d’opérations militaires avec la Société de Radio Canada, tout en demeurant associé à divers centres d’étude et de recherche universitaires.

    En juillet 2010, il obtenait un doctorat du département de science politique de l’Université de Montréal « Turbulences et changements institutionnels au sein de la Société internationale: une perspective historique ». Depuis, il est professeur associé à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke.

    En 2012, il a contribué à la formation d’un parti politique municipale dont il est toujours le Chef.

  • De g. à d. : Justin Margolis, Julien Benoît, Andrée-Anne Poulin, Gopinath Jeyabalaratnam, Marie-Christine Mathieu, Andréann Côté, Anne-Marie Dodds - Absents sur la photos : Véronique Jobin et Hanafi Tessa / Crédit : Léalie Ferland-Tanguay / GERIQ

    2014 : une année d'action au GERIQ

    Le GERIQ qui a fêté son premier anniversaire d'existence le 1er novembre passé se renouvelle cette année forte d'une équipe dynamique. Elle a d'ailleurs déjà mis les mains à la pâte pour offrir une foule de nouvelles activités qui faciliteront l'étude et la compréhension des relations internationales du Québec.

    La première activité du GERIQ, le colloque sur la stratégie américaine du Québec, se tiendra le 10 mars prochain à l'ENAP. Le ministre des Relations internationales du Québec, M. Jean-François Lisée, ainsi que plusieurs représentants du Québec aux États-Unis et divers autres invités de marque fouleront la tribune du Groupe pour discuter de l'approche stratégique du Québec avec son voisin du sud. Soulignons qu'il s'agira du cinquième colloque organisé par le GERIQ. Le 11 mars 2014, le GERIQ, en collaboration avec le CIRRICQ, accueillera les trois commandants des unités des Forces canadiennes qui forment les trois défenseurs de Montréal lors de la conférence Les trois défenseurs de Montréal : le rayonnement international de Montréal à travers les Forces canadiennes.

    L'équipe du GERIQ travaille également à mettre sur pied un cycle de mini-conférences qui prendra la forme de session de breffage de 60 minutes pour aborder les thèmes de l'actualité qui touchent ou influence la politique internationale du Québec. De plus, une fois par semaine, le Groupe mettra en ligne une courte note d'information sur un sujet d'intérêt pour le Québec et les Québécois. Ces notes seront accessible sur la palteforme iCIRRICQ.

    Finalement, le GERIQ rejoint la vague des microvidéos qui envahissent la toile avec son compte Vine. Restez à l'affut pour y retrouver des Saviez-vous que..., des jeux-questionnaires et d'autres surprises !

  • CRIQ 2014

    Dévoilement du programme du CRIQ 2014

    Le Groupe d'études sur les relations internationales du Québec (GERIQ) est heureux de lancer le programme du 4e Colloque sur les relations internationales du Québec qui au lieu le 10 mars 2014. Cette année le Colloque portera sur la stratégie américaine du Québec et sera présidé par le président du GERIQ, M. Raymond Saint-Pierre.

    Plusieurs intervenants de marque provenant des États-Unis et du Québec seront au rendez-vous pour discuter des relations du Québec avec son voisin du sud. Le ministre des Relations internationales du Québec, M. Jean-François Lisée, ainsi que plusieurs représentants du Québec aux États-Unis participeront notemment à la journée. Participeront également :

    • Carolyn Kissane, professeure, New York University
    • Marcel Savard, directeur général adjoint, Sûreté du Québec
    • Stéphane Paquin, professeur, ENAP
    • David Biette, directeur, Canada Institute du Wilson Center
    • Et plusieurs autres !

    Le Colloque sera clôturé par un cocktail de réseautage. L'inscription à l'évènement est gratuite et peut se faire au www.criq.co

  • Dans l'ordre habituel : Andrew Zvirzdin, Consul aux Affaires politiques et économiques, Alyson McPhee, coordonnatrice des Alumnis du U.S. State Department, coordonnateur du CIRRICQ et du GERIQ, Joël Plouffe, chercheur au CIRRICQ, Marie-Hélène Lafond, spécialiste politique et économique, Stéphane Roussel, directeur du CIRRICQ / Photo : CIRRICQ

    Rencontre de travail fructueuse entre le GERIQ et le Consulat des États-Unis

    C’est avec grand plaisir que le Groupe d’études sur les relations internationales du Québec (GERIQ) rencontrait le vendredi 13 décembre dernier, dans les locaux du CIRRICQ, une délégation du Consulat des États-Unis à Montréal. Cette rencontre a permis de discuter de nouveaux projets de collaboration entre le Consulat américain et le CIRRICQ pour l’année 2014, dont le 4e Colloque sur les relations internationales du Québec (CRIQ) qui se tiendra à l’École nationale d'administration publique (ENAP) le 10 mars 2014 et qui portera sur les relations entre Washington, les États américains et le Québec. Le directeur du CIRRICQ et professeur à l’ENAP, Stéphane Roussel s’est dit particulièrement enchanté par cette nouvelle collaboration qui non seulement favorise la recherche sur la politique internationale du Canada et du Québec, mais permet aussi de renforcer plusieurs liens entre chercheurs et praticiens québécois et américains.

  • Le sénateur Pierre Claude Nolin, le Pr Stéphane Roussel et le LCol Sétphane Tremblay / Crédit : Gopinath Jeyabalaratnam / CIRRICQ

    Officialisation du partenariat entre le R de Mais et le CIRRICQ

    Le 14 novembre 2013, le commandant du Régiment de Maisonneuve, le LCol Stéphane Tremblay, et le directeur du CIRRICQ, le Pr Stéphane Roussel, ont officialisé le partenariat qui unit ces deux institutions depuis plus d'un an. En effet, les directeurs et les chercheurs du Centre visitent régulièrement le Régiment pour y donner des conférences sur différents thèmes d’actualités.

    Le LCol Tremblay a souligné la contribution du CIRRICQ aux membres de son régiment « pour nous c’est une excellente opportunité de développement professionnel pour nos jeunes officiers et nos jeunes membres du rang pour être un peu au courant de ce qui se passe sur la scène internationale et qu’est-ce qui peut éventuellement affecté leur implication sur la scène internationale et peut-être, éventuellement, un déploiement ».

    Pour le Pr Roussel, ce partenariat s’inscrit dans la démarche que le Centre a entamée pour développer les échanges entre les universitaires et les militaires. « C’est quelque chose que l’on voit beaucoup dans les universités anglophones et dans les unités anglophones et que nous sommes en train de développer au Québec, pour les Québécois et surtout, nous le faisons en français » a-t-il dit avant de signer le certificat de partenariat avec son vis-à-vis du Régiment.

    Le LCol Stéphane Tremblay a profité de cette occasion pour annoncer l’admission du Pr Stéphane Roussel au Cercle des Honoraires du Régiment de Maisonneuve. Cet honneur visait à souligner le dévouement exceptionnel du professeur pour promouvoir le Régiment au sein de la Milice et de la communauté.

    Voir la vidéo des discours : http://www.youtube.com/watch?v=ZSqxcLDn8_o

  • S.E. Anu’A-Gheyle Solomon Azoh-Mbi, Haut Commissaire du Cameroun au Canada / Crédit : Thien Hy Ly / GERIQ

    Colloque Québec-Afrique : un franc succès

    Le 11 novembre 2013 se tenait à l’ENAP le 3e Colloque sur les relations internationales du Québec (CRIQ) organisé par le GERIQ, une unité membre du CIRRICQ, dirigé par le professeur Stéphane Roussel. Cette année, le Colloque, animé par M. Raymond Saint-Pierre, président du GERIQ, traitait des relations du Québec avec l’Afrique.

    Plus de 130 participants ont eu l’occasion d’entendre des intervenants de très haut niveau venus discuter de francophonie, de solidarité internationale et de relations culturelles et économiques du Québec avec les différents États africains. Soulignons notamment la participation de S.E. Anu’A-Gheyle Solomon Azoh-Mbi, Haut Commissaire du Cameroun au Canada, d’Éric Théroux, sous-ministre adjoint au MRIFCE, de Benoit La Salle, PDG de Windiga Energy Inc., de Jacques Drouin, directeur général des Élections du Québec, et de Guy Berthiaume, PDG de la BAnQ.

    S. E. Azoh-Mbi et M. Théroux ont chacun souligné la contribution de l’ENAP dans la formation des gestionnaires camerounais et africains. S. E. Azoh-Mbi a offert au professeur Roussel deux livres sur les relations du Canada avec le Cameroun : « Cameroun Canada : 50 ans de relations fructueuses » et « 50 ans d’impact : Dictionnaire biographique de quelques Canadiens d’origine camerounaise ». Il les a remis à la bibliothèque de l’ENAP.

    En conclusion de ce Colloque, l’auditoire était invité à célébrer le premier anniversaire du CIRRICQ qui a connu une année prolifique en recherche et en activité de diffusion du savoir lors d’un cocktail-exposition. Son bilan annuel sera officiellement lancé le 21 novembre 2013.

    Les vidéos des présentations et les PowerPoint seront disponibles sous peu sur le site web du GERIQ et du CIRRICQ.

  • Le ROKS Dae Jo Yeong, un destroyer sud-coréens

    Visite des navires de guerre sud-coréens

    Dans le cadre du 60e anniversaire de l’armistice qui a mis fin aux combats de la guerre de Corée, le Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ), avec le concours du bureau des Affaires publiques du ministère de la Défense nationale du Canada, a organisé deux visites guidées des navires de guerre sud-coréens en visite au Vieux-Port de Montréal du 13 au 15 octobre 2013.

    Plus de 15 étudiants universitaires ont eu la chance de fouler les ponts du ROKS Dae Jo Yeong et du ROKS Hwa-Cheon, un destroyer et un navire de soutien ultramodernes, accompagnés d'officiers de la Corée du Sud.

    Les photos des visites peuvent être consultées ici : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.447911011996139.1073741839.252322948221614&type=1&l=156da549bf
    Le reportage de 45eNord.ca : http://www.45enord.ca/2013/10/la-marine-sud-coreenne-en-visite-a-montreal-photos/

  • Organisation du traité de l'Atlantique Nord

    « Defence Matters » : la contribution du CIRRICQ

    Le 11 octobre 2013, lors de la 59e session annuelle de l’Assemblée parlementaire de l’Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) qui s’est déroulée à Dubrovnik, en Coratie, le Sécrétaire général, Anders Fogh Rasmussen, a présenté les conclusions d’une vaste étude sur les dépenses en matière de défense auquel le Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) a pris part.

    Au printemps 2013, le Secrétaire général avait mandaté huit think tanks à travers l’OTAN pour prendre le pouls des dépenses en matière de défense des pays membres de l’Alliance. Au Canada, c’est le Conseil de l'Atlantique du Canada qui a obtenu la charge et qui a sollicité le Pr Stéphane Roussel, directeur du CIRRICQ, et le Pr Frédéric Mérand, directeur du Centre d’études et de recherches internationales (CÉRIUM), pour organiser deux tables rondes durant l’été. La première journée de réflexion a eu lieu à l'Université de Montréal, dans les locaux du Centre d’études sur la paix et la sécurité internationale (CEPSI), et la seconde à l'École nationale d'administration publique, dans les locaux du CIRRICQ.

    Jean-Christophe Boucher, Jérémie CornutSamir Battiss et Justin Massie, chercheurs au CIRRICQ, ont alors eu l’occasion de partager leurs points de vue sur ce sujet aux côtés du Général (ret.) Michel Maisonneuve et le Pr Marc Imbeault du Collège militaire royal du Canada (campus du Fort St-Jean). Amélie Forget, Nicola Contessi, Dominika Kunertova, Pierre Martin et Michel Fortmann ont également participé aux échanges.

    Le rapport du Conseil de l'Atlantique du Canada peut être consulté ici : http://atlantic-council.ca/portfolio/defence-matters-in-canada-a-cross-canada-discussion/
    Le discours du Secrétaire général peut être lu ici : http://www.nato.int/cps/en/natolive/opinions_104038.htm

  • Couverture de l'Arctic Yearbook 2013

    Lancement d'Arctic Yearbook 2013

    Ayant pour thème « L'Arctique des régions vs. l'Arctique mondialisée », Arctic Yearbook 2013 (AY2013) compte 17 articles scientifiques (révisés par comité de lecture), 13 éditoriaux de chercheurs, experts et décideurs politiques, 3 notes de recherche, un résumé chronologique des événements marquants de l'année, et une préface signée par le Président de l'Islande, Ólafur Ragnar Grímsson. Les articles de AY2013 portent notamment sur l'Inde, la Chine et le Japon dans le monde circumpolaire; l'énergie, le développement économique et les pêches; les ressources naturelles dans la zone euro-arctique de la mer de Barents et en Russie; le régionalisme et la globalisation; le Groenland et la question autochtone en Arctique; le discours canadien; et le Conseil de l'Arctique. Les directeurs de la revue sont Lassi Heininen, Université de Laponie, Finlande, Heather Exner-Pirot, Université de Saskatchewan, et Joël Plouffe, doctorant à l'École nationale d'administration publique (ENAP) et chercheur au CIRRICQ.

    Arctic Yearbook (AY) est une publication internationale et interdisciplinaire consacrée à l'analyse géopolitique de l'Arctique. AY fait intervenir des auteurs qui cherchent à rendre compte, dans une perspective critique, des débats et réflexions qui animent le monde circumpolaire et ses multiples acteurs. Publié en libre accès au www.arcticyearbook.com, l'annuaire numérique favorise la diffusion des savoirs par une utilisation pertinente des technologies de l'information. AY s'adresse non seulement aux chercheurs, mais aussi aux décideurs publics et privés, aux praticiens des relations internationales et stratégiques, aux peuples autochtones du monde nordique, et aux entreprises qui s'intéressent aux questions circumpolaires.

    L'Arctic Yearbook 2013 peut être consulté ici : www.arcticyearbook.com

  • 45eNord.ca

    Nouveau partenariat avec 45eNord.ca

    Le CIRRICQ est heureux d'annoncer son nouveau partenariat avec 45eNord.ca, l'unique publication francophone en ligne qui traite de sécurité et de défense du Canada. Cette collaboration donne aux chercheurs du Centre une tribune privilégiée pour diffuser leurs réflexions et vient enrichir Les blogues du CIRRICQ avec des nouvelles et des commentaires exclusifs.

    Le rédacteur en chef de 45eNord.ca, Nicolas Laffont, se réjouit de cette coopération : « Je suis bien ravi que notre publication en ligne s'associe avec le CIRRICQ. Pour les lecteurs de 45enord.ca ça permet d'avoir du contenu plus poussé et de donner encore plus d'expositions aux chercheurs. C'est un partenariat logique et gagnant-gagnant pour tous. »

    Vous pourrez consulter les deux blogues alimentés en collaboration avec 45eNord.ca ici :

  • Crédit : iStock Photo

    Lancement du programme du CRIQ 2013

    Le Groupe d'études sur les relations internationales du Québec (GERIQ) est heureux de lancer le programme du 3e Colloque sur les relations internationales du Québec qui au lieu le 11 novembre 2013. Cette année le Colloque portera sur les relations du Québec avec l'Afrique et sera présidé par le président du GERIQ, M. Raymond Saint-Pierre.

    Plusieurs hauts fonctionnaires, professionnels et diplomates seront au rendez-vous pour discuter des relations du Québec avec l'Afrique commerciale, culturelle, de solidarité internationale et de développement économique. Participeront notamment :

    • S.E. Anu’A-Gheyle Solomon Azoh-Mbi, Haut Commissaire du Cameroun au Canada
    • Éric Théroux, sous-ministre adjoint des Politiques et Affaires francophones et multilatérales au ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur
    • Benoit La Salle, président-directeur général de Windiga Energy Inc.
    • Guy Berthiaume, président-directeur général de Bibliothèque et Archives nationales du Québec
    • Jacques Drouin, directeur général au Directeur général des Élections (DGE)
    • Yvon Bernier, vice-président Expertise Conseil à Développement international Desjardins (DID)

    Le Colloque sera clôturé par un cocktail de réseautage, une exposition artistique et un spectacle de koras. L'inscription à l'évènement est gratuite et peut se faire au www.criq.co

  • Crédit photo : Gualberto107, FreeDigitalPhotos.net

    Le CIRRICQ partenaire au réseau B.I.G., un projet de $3,8 M

    Le groupe « Borders in globalization: culture, governance, market and migration flows » (B.I.G.) dont les Prs Stéphane Roussel (ENAP) et David Morin (Université de Sherbrooke) sont membres et coordonné par le Pr Emmanuel Brunet-Jailly (Université de Victoria) a remporté une subvention de $3,8 millions du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) cet été.

    Le BIG est un réseau international formé d'universitaires provenant du Canada, des États-Unis, de l'Europe, de l'Asie et du Moyen-Orient et de 34 organisations non académiques impliquées dans la gestion des frontières. L'objectif principal de ce réseau est de renforcer l'excellence dans la recherche et la compréhension des enjeux liés aux frontières au Canada et dans le monde.

    Le professeur Roussel a le mandat de travailler sur les frontières du Québec avec l'Arctique tandis que le professeur Morin se penchera sur la frontière du Québec avec les États-Unis. Ils coordonneront de la recherche et organiseront deux écoles d'été dans les prochaines années sur leur thème respectif.

    Voir la liste des partenaires »
    Voir le communiqué de presse de l'Université de Victoria »

  • Crédit photo : Gopinath Jeyabalaratnam, CIRRICQ

    Atelier sur la politique étrangère du Canada à l'ère des Conservateurs

    Treize politologues provenant de six universités canadiennes s'étaient réunis à l'École nationale d'administration publique les 19 et 20 septembre 2013 pour discuter de la politique étrangère canadienne à l'ère des Conservateurs. Les séances se sont déroulées sous la présidence du directeur du CIRRICQ, Stéphane Roussel, et de David Morin, directeur de recherche au CIRRICQ.

    Les spécialistes réunis discutaient de leurs textes portant sur les fondements de la politique étrangère du gouvernement Harper et des éléments de rupture et de continuité par rapport à ses prédécesseurs. Ces textes seront soumis à la Revue La politique étrangère canadienne (Canadian Foreign Policy Journal) pour la publication d'un numéro spécial dirigé par les professeurs Stéphane Roussel et David Morin.

    Voir les photos »
    Voir le programme »

  • G. à d. : Rémi Landry, Stéphane Roussel, Jérémie Cornut, Micaëlla Marcil-Cossette / Photo : CIRRICQ

    L’importance de la défense : une perspective canadienne

    Dans le cadre d’un projet de recherche inauguré par l’Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN), le CIRRICQ s’est conjointement réuni dans une première consultation avec le CMR Saint-Jean, le Centre d’études sur la paix et la sécurité internationale (CEPSI) et le Centre d'études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CERIUM) le 4 juillet 2013. Cette enquête, menée sous la tutelle de Paul Chapin et du colonel à la retraite Brian MacDonald, ouvrait la voie à la discussion quant à la question de l’opinion publique canadienne vis-à-vis les dépenses en défense nationale.

    Ce premier événement d’une série de deux – le deuxième étant prévu à l’École nationale d’administration publique (ENAP) le 15 août prochain – mettait surtout l’accent sur la contribution des universitaires et rassemblait plusieurs experts en matière de sécurité, dont Stéphane Roussel, directeur du CIRRICQ, Justin Massie et Jérémie Cornut, directeurs de recherche au CIRRICQ, Frédéric Mérand, directeur du CEPSI et du CERIUM, Rémi Landry, retraité des Forces canadiennes et spécialiste en matière de sécurité internationale ainsi que Janine Krieber, professeure au collège militaire royal de Saint-Jean et experte dans les domaines touchant, entre autres, le terrorisme et les opérations de maintien de la paix. 

  • Première rangée : Joël Plouffe et Annie Chaloux. Deuxième rangée : Samir Battiss et Aude-Emmanuelle Fleurant.

    Quatre nouveaux chercheurs au CIRRICQ

    C’est avec grand plaisir que le CIRRICQ accueille quatre nouveaux chercheurs, Joël Plouffe (ENAP), Aude-Emmanuelle Fleurant (ENAP), Annie Chaloux (ENAP) et Samir Battiss (UQAM).

    Joël Plouffe se spécialise dans les questions de l’Arctique. Il est co-directeur de la revue académique Arctic Yearbook, une publication internationale et interdisciplinaire consacrée à l’analyse géopolitique de l’Arctique.

    Aude-Emmanuelle Fleurant est directrice du domaine d'études Armement et économie de défense, Institut de Recherche Stratégique de l'École Militaire au ministère de la Défense, en France.

    Annie Chaloux détient une maîtrise en études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. Elle est doctorante à l'École nationale d'administration publique et boursière du CRSH.

    Samir Battiss est chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal et travaille sur les relations transatlantiques dans le cadre de la politique européenne de Sécurité et de Défense.

  • G. à d. : Anne-Marie Dodds, Gopinath Jeyabalaratnam, Justin Margolis, Véronique Jobin, Hanafi Tessa et Julien Benoit. Absentes : Valérie Du Sablon et Marine Gicquel.

    Une nouvelle équipe au GERIQ

    Le GERIQ est heureux d'accueillir six nouveaux chargés de projets à son équipe. Il s'agit de Julien Benoit, Anne-Marie Dodds, Valérie Du Sablon, Marine Gicquel, Justin Margolis et Hanafi Tessa. Le recrutement de ces nouveaux talents coïncide avec la feuille de route 2013-2014 du Groupe. En effet, dès le mois de juillet 2013, la nouvelle équipe s'activera à réaliser de nouveaux projets dont : la mise sur pied du Réseau des villes internationales du Québec (en collaboration avec l'Union des municipalités du Québec), la création d'une ligne du temps des faits marquants en relations internationales du Québec et l'organisation du troisième Colloque sur les relations internationales du Québec (CRIQ) qui se penchera sur les relations du Québec avec l'Afrique.

  • Crédit photo : Anne-Marie Dodds, CIRRICQ

    Le Canada au Conseil de l'Arctique : un franc succès

    Le 26 avril 2013 se tenait à l'ENAP le colloque « Le Canada au Conseil de l'Arctique » organisé par le professeur de l'ENAP Stéphane Roussel, directeur du Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ).

    Plusieurs experts de différents horizons se sont prononcés sur les enjeux entourant la seconde présidence canadienne au Conseil de l'Arctique qui va débuter le 15 mai prochain. Le professeur Roussel a ouvert le bal en soulignant d’emblée le paradoxe entourant cet évènement clé. « On a peu d'information sur ce qui s'en vient, sur la présidence canadienne au Conseil de l'Arctique. Pourtant, c'est une institution qui est appréciée et qui devrait être, pour le Canada, une occasion à souligner » a-t-il dit.

    À la fin des discussions, l'auditoire et les conférenciers étaient invités à participer à un cocktail de réseautage doublé d'un lancement de livre. En effet, le professeur P. Whitney Lackenbauer de l'Université de Waterloo a lancé son dernier ouvrage intitulé « The Canadian Rangers » et le chercheur Joël Plouffe, de l'Université du Québec à Montréal, a présenté l'Arctic Year Book, une revue scientifique libre d'accès disponible sur le web.

  • Crédit photo : Anne-Marie Dodds, GERIQ/CIRRICQ

    CRIVQ : L’évolution importante du rôle des municipalités mise en lumière

    La première édition du Colloque sur les relations internationales des villes du Québec, organisé conjointement par l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et le Groupe d’études sur les relations internationales du Québec (GÉRIQ), s’est déroulée le 11 avril 2013 en présence de nombreuses personnalités et experts des milieux municipal, universitaire et gouvernemental, dont messieurs Raymond Saint-Pierre, président du GÉRIQ, Éric Forest, maire de Rimouski et président de l’UMQ, et Rémy Trudel, ex-ministre des Affaires municipales et professeur à l’École nationale d'administration publique (ÉNAP). Cette première édition a été un franc succès de participation. Elle a mis en lumière de façon éloquente l’évolution du rôle des municipalités. Plusieurs mairesses et maires ont participé à l’événement dont bon nombre ont présenté leurs expériences de jumelage et de partenariat.

  • Stéphane Roussel, directeur du CIRRICQ (en haut, à gauche), Stéphane Paquin, directeur de recherche au CIRRICQ (en haut, à droite), Jean-Christophe Boucher, directeur de recherche au CIRRICQ (en bas, à gauche), Justin Massie, directeur de recherche au CIRRICQ (en bas, à droite)

    Quatre directeurs du CIRRICQ à la convention annuelle de l'International Studies Association

    M. Stéphane Roussel, directeur du CIRRICQ,et MM. Stéphane Paquin, Jean-Christophe Boucher et Justin Massie, directeurs de rechercher au CIRRICQ, ont participé du 3 au 6 avril 2013 à la convention annuelle du l'International Studies Association qui s'est tenue à San Francisco.Ce sont plus de 5500 chercheurs, provenant de 80 différents pays, qui se sont donné rendez-vous dans la Fog Citypour discuter des sujets liés aux études internationales.

    M. Stéphane Roussel a présenté deux conférences intitulées « Neoconservatism in Canadian Foreign Policy: The Case of the Israel‐Palestinian Conflict » et « Internationalism in Contemporary Canadian Foreign Policy ».

    M. Stéphane Paquin, quant à lui, a parlé de la « Global Dynamics and the matrix of state capacities: emerging market democracies in Latin America ».

    M. Jean-Christophe Boucher a participé à une table ronde sur «  Emerging Scholars, New Methods ».

    Finalement, M. Justin Massie a présenté la conférence « Canada‐United States Relations: Has there been a 'Conservative Turn'? ».

    » Voir le site de la convention annuelle

  • L'ancien premier ministre du Canada, Jean Chrétien Crédit photo : Photomédia / Claude Gill

    Le colloque « Non » à la guerre en Irak : 10 ans plus tard, un succès sur toute la ligne

    Ce sont plus de 200 personnes qui ont participé au colloque « Non » à l’Irak : 10 ans plus tard organisé par le Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canda et du Québec (CIRRICQ) en collaboration avec la Cité de l’Énergie à Shawinigan, le 15 mars 2013 à Shawinigan. Le très honorable Jean Chrétien a ouvert la journée avec une allocution et a pris des questions du public par la suite. Outre, le premier ministre du Canada, d’anciens hauts fonctionnaires et diplomates de l’époque ainsi que des universitaires ont partagé la tribune pour exposer leurs points de vue sur le refus du Canada à participer à la guerre. Le directeur du CIRRICQ, Stéphane Roussel, a assuré la présidence générale de l’évènement.

    Le colloque ayant été largement couvert part les médias locaux et nationaux.

    Résumé du colloque
    Le colloque fut l'occasion d'échanges entre universitaires et praticiens de la politique étrangère. Le très honorable Jean Chrétien et ses anciens ambassadeurs et conseillers sont venus nous rappeler que la décision canadienne reposait sur les principes et les valeurs historiques du Canada, et que les relations canado-américaines n’en avaient pas souffert outre mesure au niveau économique. Pour leur part, les nombreux universitaires, historiens et politologues spécialistes des relations internationales, ont disséqué les motifs de la décision, le rôle de l’opinion publique, les conséquences sur les relations canado-américaines ainsi que sur les organisations internationales multilatérales si importantes aux yeux de nombreux Canadiens.

    Ce colloque qui a été riche en discussions a permis de poser les premiers jalons de la publication d’une monographie qui portera sur le sujet.

    » Voir le programme et les photos du colloque

  • Crédit photo : CIRRICQ

    Arctique : regards croisés Canada - Espagne

    Le 31 janvier 2013, s'est tenue la conférence « Arctique : regards croisés Canada - Espagne » à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Cette conférence organisée conjointement par l'Observatoire de la politique et la sécurité de l'Arctique (OPSA) et par le Centre d'études pluridisciplinaires en sécurité et société (CEPES) a donné lieu à plusieurs discussions portant sur les enjeux de l'Arctique.

  • Stéphane Roussel, directeur du CIRRICQ, en compagnie de Monsieur Jean Tremple, vétéran du Maisonneuve ayant combattu au cours de la Seconde Guerre mondiale, et du Lieutenant-Colonel Stéphane Tremblay, Commandant du Régiment Crédit photo : CIRRICQ

    Conférence au Régiment de Maisonneuve

    Le 15 décembre, le professeur Stéphane Roussel a prononcé une conférence devant les membres du Régiment de Maisonneuve. Cette allocution, qui portait sur « La contribution canadienne à la campagne de l’Europe du Nord-Ouest (1944-1945) », a été organisée dans le cadre du partenariat qui unit le Régiment de Maisonneuve et le CIRRICQ.

  • Gauche à droite : Paul-André Comeau, directeur du Laboratoire d'étude sur les politiques publiques et la mondialisation; Stéphane Roussel, directeur du CIRRICQ; Nelson Michaud, directeur général de l'ENAP; Raymond St-Pierre, membre du comité aviseur du CIRRICQ Crédit photo : Ali Ihtiyar / CIRRICQ

    Lancement du CIRRICQ

    C'est le 6 décembre dernier que le Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) a officiellement été lancé à l'École nationales d'administration publique (ENAP) à Montréal devant une soixantaine de personnes. Ce nouveau centre de recherche dirigé par le professeur Stéphane Roussel est basé à l'ENAP et regroupe des chercheurs universitaires, des unités de recherche et des partenaires externes (praticiens) pour étudier des objets liés à la politique internationale du Canada et du Québec. Ce lancement s'est déroulé en présence de messieurs Nelson Michaud, directeur général de l'ENAP, Raymond St-Pierre, journaliste et membre de ce même comité, ainsi que Paul-André Comeau, professeur invité et directeur du Laboratoire d'étude sur les politiques publiques et la mondialisation de l'ENAP et maître de cérémonie pour l'occasion.

    Le Centre regroupe sept directeurs de recherche et sept cochercheurs provenant de dix universités différentes (Dalhousie, ENAP, Laval, McGill, Queen’s, Université de Montréal, UQAM, Université d’Ottawa, Université de Sherbrooke, SUNY Plattsburgh). Il accueille également trois unités de recherche (L’Observatoire de la politique et de la sécurité l’Arctique, l’Observatoire de l’Économie politique de défense et le Groupe de recherche sur les relations internationales du Québec) et peut compter sur une série de partenaires, soit :

    La Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée (CREPIQ) à l’ENAP
    Le Régiment de Maisonneuve
    Queen’s Center for International and Defence Policy
    Institute on Quebec Studies (SUNY Plattsburgh)
    Observatoire canadien sur les crises et l’aide humanitaires (OCCAH)

    » Découvrir le CIRRICQ

  • Crédit photo : CIRRICQ

    Québec et la guerre

    Le 7 décembre 2012, le CIRRICQ a organisé, à l'École nationale d'administration publique (ENAP), la conférence « Québec et la guerre : La société québécoise, les institutions militaires et la guerre ». Plusieurs experts, provenant de différentes universités québécoises et canadiennes, ont discuté de la relation du Québec et des Québécois avec l'industrie militaire et la guerre.

    Une suite de cette conférence est à prévoir ainsi qu'un ouvrage sur ce sujet très peu exploité.

    » Consulter le programme

  • Période de questions du public dans le cadre de la conférence de M. René Milot / Crédit photo : GERIQ

    Véritable succès pour la 2e édition CRIQ

    La deuxième édition du Colloque sur les relations internationales du Québec (CRIQ), portant sur les relations du Québec avec la Chine, l’Inde et le Japon, s’est déroulée le 1er novembre dernier dans l’enceinte de l’École nationale d’administration publique (ENAP).

    L’événement, organisé par le Groupe d’études sur les relations internationales du Québec (GERIQ) et animé par le président du groupe, M. Raymond Saint-Pierre, fut un véritable succès. Plus de 120 personnes de tous les milieux ont assisté aux stimulantes présentations données par les conférenciers participants.

    La réussite des éditions 2011 et 2012 du CRIQ encourage une troisième édition qui aura lieu en 2013 sous le thème des relations du Québec avec l’Afrique et le Moyen-Orient. Merci de votre participation et au plaisir de vous revoir en grand nombre l’an prochain !

  • Gauche à droite : Marie-Eve Jean, directrice Export Québec, MRIFCE; André Bourret, directeur de l'enseignement et de la recherche, ENAP; Raymond Saint-Pierre, président, GERIQ; René Milot, coordonnateur, MRIFCE; Jean-Stéphane Bernard, sous-ministre adjoint, MRIFCE; Gopinath Jeyabalaratnam, directeur, GERIQ; Véronique Jobin, coordonnatrice, GERIQ et Stéphane Roussel, directeur, CIRRICQ

    Célébrations du lancement du GERIQ

    La deuxième édition du Colloque sur les relations internationales du Québec (CRIQ) fut également l’occasion de célébrer le lancement officiel du groupe responsable de l’événement : le Groupe d’études sur les relations internationales du Québec (GERIQ).

    En début de cocktail, c’est avec enthousiasme que M. André Bourret, le directeur de l’enseignement et de la recherche de l’École nationale d’administration publique (ENAP), a publiquement accueilli le groupe de recherche au sein de l’université. M. Stéphane Roussel, professeur et directeur du Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ), s’est ensuite montré impressionné par le succès du CRIQ et a fait mention de sa fierté envers le fondateur et directeur du GERIQ, M. Gopinath Jeyabalaratnam.

    À noter la participation de M. Jean-Stéphane Bernard, sous-ministre adjoint aux Affaires bilatérales du ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec (MRIFCE), représentant le soutien du ministère envers le GERIQ.