Accueil ENAP Bibliothèques Bottin de l’ENAP
Nouvelles

Observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent


Création de l'Observatoire sur la radicalisation

Le Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Québec et du  Canada (CIRRICQ) et l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke, en partenariat avec le Centre international pour la prévention de la criminalité (CIPC), la Chaire du Canada en surveillance et construction sociale du risque et l’Équipe de recherche sur le terrorisme et l’anti-terrorisme (ERTA), annoncent la création de l’Observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent (OSR) auquel se sont d’ores et déjà associés plus d’une dizaine d’universitaires et chercheurs de renom dans des domaines aussi variés que les sciences politiques, les relations internationales, la psychologie, la criminologie, le droit, le terrorisme (liste des chercheurs associés disponible sur demande).

Soucieux de participer à une réflexion non-partisane et indépendante, l’Observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent (OSR) aura pour mandat d’observer, documenter et comprendre les phénomènes de radicalisation et d’extrémisme violent au Québec et au Canada. Six axes de recherche (liste sur demande) ont déjà été définis et d’autres seront déterminés par un comité d’experts qui décidera des orientations futures de l’OSR, qui relèvent autant du domaine de la recherche que de l’étude de terrain avec pour objectif des plans d’action concrets en vue de prévenir et de lutter contre ces phénomènes.

Favorisant une approche interuniversitaire et pluridisciplinaire, l’OSR met en place, dès sa création, un partenariat avec les chercheurs de l’ensemble des universités francophones du Québec et disposera d’un bureau à Montréal (CIRRICQ à l’École nationale d’administration publique), Sherbrooke (École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke) et Québec (Chaire du Canada en surveillance et construction sociale du risque de l’Université Laval). L’Observatoire travaillera en étroite collaboration avec les chercheurs au Canada et à l’étranger et des partenaires issus du milieu de la pratique ainsi que les institutions gouvernementales, le milieu associatif, les médias et les communautés. Des discussions sont déjà en cours avec divers partenaires. L’Observatoire mènera des études et produira des notes d’analyse et des documents de travail sur son site Internet (mis en ligne dans les prochaines semaines). Il organisera aussi des cycles de conférences, des ateliers ouverts et fermés ainsi que des formations. 

L’Observatoire est piloté par un directoire composé de Sami Aoun, professeur à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke, de David Morin, professeur à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke et directeur de recherche au CIRRICQ, Stéphane Berthomet, chercheur associé au CIRRICQ et Stéphane Leman-Langlois, professeur à l’Université Laval, directeur de la Chaire du Canada en surveillance et construction sociale du risque et directeur de l’Équipe de recherche sur le terrorisme et l’anti-terrorisme (ERTA).


« Retour aux nouvelles