Accueil ENAP Bibliothèques Bottin de l’ENAP
Nouvelles

Reggie Love et Raymond Saint-Pierre / Photo : Aude Espérandieu/GERIQ


Reggie Love au GERIQ : une visite de taille

Le 23 septembre dernier, Reggie Love, ancien assistant personnel du président américain Barack Obama, était de passage au Groupe d'études sur les relations internationales du Québec (GERIQ). Il était accompagné de Mme Vicki Heyman, l’épouse de S.E. Bruce Heyman, ambassadeur des États-Unis au Canada. Love, qui a été de 2007 à 2011 l’homme à tout faire – ou le « chief of stuff » – du sénateur Obama, devenu 44e président des États-Unis en 2008, a partagé devant une salle bondée son expérience en politique acquise à la Maison-Blanche. Reggie Love a également pris part à une entrevue avec Raymond Saint-Pierre, président du GERIQ et journaliste à ICI Radio-Canada, avant de prendre les questions du public.

Coorganisée avec le Consulat général des États-Unis à Montréal, cette visite de l’ancien « body man » du président Obama au GERIQ s’inscrivait dans sa tournée montréalaise sous le thème de l’implication des jeunes en politique. Cette initiative a permis de renforcer les échanges entre chercheurs, étudiants et praticiens du Québec et des États-Unis.

Le parcours de Reggie Love
« M. Amour » (comme l’a surnommée Mme Heyman) a postulé pour un stage au Capitole en 2006, à l'âge de 25 ans. Il a été interviewé par Robert Gibbs, directeur des communications du président Barack Obama, pour un poste dans le bureau du Sénat d'Obama. Il a alors été engagé comme « directeur politique adjoint ». En 2007, il est devenu l'assistant personnel d'Obama. Il était communément appelé le « body man » de ce dernier lors de la campagne présidentielle de 2008 et plus tard lors de sa présidence. À titre d'assistant personnel du président, son travail consistait à anticiper tous ses besoins et à y répondre. Love a quitté son poste en 2011 pour compléter une maitrise en administration des affaires.

» Journal Métro : « Reggie Love: Au service de Mister President »

 


« Retour aux nouvelles